Un nouveau blog. Vraiment ?

Written by Tamme on février 6, 2021 in Être un artiste and Réflexions and Vue de l'intérieur with no comments.

This post is also available in: Deutsch (Allemand) English (Anglais) Español (Espagnol)

Lorsque j’ai réfléchi à la question de savoir si je devais (à nouveau) lancer un , si je le voulais vraiment ou non, j’ai (aussi) pensé au quoi et au comment. Bien sûr, je suis également impressionné par les blogs – qui ont l’air infinis – brillants. Parmi les blogs qui remplissent des catalogues de catégories entières avec des billets de plus en plus longs et qui ont la collection d’ parfaite pour chaque billet. Juste des blogs sur papier glacé. Mes premières réflexions sur un éventuel nouveau blog ont consisté en de telles images : de nombreux, longs et colorés billets. Et puis j’ai réalisé que sur la plupart de ces blogs sur papier glacé, l’éventail des sujets n’est pas si large après tout. Pas dans la réalité. Mais qu’il s’agit toujours des mêmes sujets. Ou encore sur la commercialisation de ces mêmes sujets, encore et encore. Rédaction et commercialisation du millième blog de voyage. Prendre les photos parfaites pour votre blog. Mettre en place campagne de médias sociaux et faire un référencement parfait – afin que le nouveau blog attire beaucoup de lecteurs. Et ce qui est toujours évident (du moins pour les blogueurs et les spécialistes du marketing de ces blogs sur papier glacé) : vous écrivez ce que les gens veulent lire. Et ça, c’est des trucs de célébrités, de mode, de voyages, de nourriture, de geekery technologique. Quoi d’autre ?

Et c’est là que je suis sorti.

Bien sûr, le paysage des blogs est infiniment plus vaste que ce que je viens de dessiner. Bien sûr qu’elle l’est. Mais ces images stéréotypées me sont venues à l’esprit. J’ai trouvé cela remarquable. Quand je pensais à un blog ou quand je pensais à en un nouveau, je pensais à ces blogs « à succès », à la couleur et à la taille de mon blog et aux sujets dont il devrait traiter. Oui, bien sûr, si un blog veut « réussir » sur le marché certainement saturé des blogs en termes de nombre de lecteurs, il doit être brillant. Et il doit s’agir de sujets que les gens lisent. Non, je n’écris pas « veux lire » parce que je ne suis pas sûr de cela moi-même. En regardant le marché des livres de puzzle, je ne sais pas si les gens veulent vraiment tous les lire ou s’ils les achètent simplement par habitude parce qu’ils n’ont rien de mieux à faire. Mais c’est un autre sujet, pour en revenir à la question qui nous occupe. Donc : les blogs sur papier glacé doivent être sur papier glacé, régurgiter les mêmes sujets encore et encore, et être accompagnés de campagnes de référencement et de médias sociaux s’ils veulent attirer suffisamment de lecteurs. Et c’est ce à quoi je pensais quand j’ai pensé au nouveau blog. Jusqu’à ce que cette pensée me vienne à l’esprit : en fait ? Pourquoi est-ce que je pense vraiment aux blogs sur papier glacé ? -Probablement parce que je suis impressionné par toute la machinerie qui se cache derrière. Et pourquoi me suis-je laissé séduire par l’idée d’écrire un blog pour faire plaisir aux gens ? Pour écrire ce que les gens veulent lire ? Je ne sais pas.

Au moment où j’ai réalisé que j’avais déjà adapté les sujets pour qu’ils plaisent au plus grand nombre de lecteurs possible, la magie a disparu. C’est là que j’ai réalisé que je pensais à écrire un blog pour « attirer » les lecteurs. Non pas que j’écrive un blog parce que je… oui, pourquoi, en fait ? C’est la question qui a suivi :

Pourquoi est-ce que je veux vraiment recommencer un nouveau blog ? Juste pour me partager ? À qui voulais-je communiquer et pourquoi voudrais-je le faire ?

Des questions que probablement beaucoup d’ se posent ou se sont posées.

Eh bien, certains semblent ne pas l’avoir fait et vivent assez bien avec.

Mais je me pose toujours la même question : pourquoi ai-je le besoin évident de communiquer et de retourner mon monde intérieur, de le montrer ? Penser avec les autres, pas pour le plaisir de penser. Mais pour partager mon monde intérieur, mes pensées et mes émotions ? Suis-je sérieusement un tel poseur qui a besoin de se présenter comme un héros devant les autres et qui veut être admiré par les autres ?

C’est là que le doute est revenu, comme je ne le sais que trop bien.

Ce nouveau blog parle-t-il de mon , de mon image à tout prix ?

Non.

Voilà, en résumé, ma réponse à cette question, à l’époque et aujourd’hui.

La version longue des raisons pour lesquelles j’ai relancé le blog, pourquoi j’écris, pourquoi je prends des photos et les vends sera sûrement beaucoup trop longue pour tenir dans ce billet. Alors pourquoi ne pas simplement faire quelque chose de gentil pour changer : Procrastiner 😉

Laisser un commentaire