La tempête quotidienne – Epiktet

Written by Tamme on février 19, 2021 in Gut and Réalité and Réflexions and Stoïcisme and Vie with no comments.

This post is also available in: Deutsch (Allemand) English (Anglais) Español (Espagnol)

Le plus important dans la gestion d’une tempête, c’est d’être armé. Pour être prêt. Alors chaque tempête perd de sa puissance et de son effet.

Parfois, j’ai l’impression d’être une tempête. Une nouvelle tempête qui se produit chaque jour. Parfois violent, parfois moins violent. Mais toujours capable de bouleverser certaines choses. Ou même détruire. Cette tempête peut être une longue tempête, par exemple lorsqu’un projet dérape complètement et provoque le stress (et parfois la panique) chez tous les participants. Ou il peut être intense, plus durable, par exemple, quand un problème grave se pose, ou même quand quelque chose de grave se produit. De la même manière, il peut être court ou inoffensif. Il peut s’annoncer s’il y a des nuages quelques jours avant. Ou il peut se pointer par une belle journée. Et il n’a pas besoin d’être causé par un extérieur. Mes impressions, mes émotions et mes peuvent aussi représenter une telle tempête. Même si je rencontre chaque instant avec attention et optimisme, je ne peux pas éviter ces tempêtes, grandes et petites, dans ma quotidienne.

Eiktet, un stoïcien, a utilisé une métaphore de tempête similaire quand il a pensé à «être préparé». Etre prêt à affronter les tempêtes avec calme.

Ailleurs, il a utilisé l’image de l’athlète pour réfléchir à ce même de préparation:

«C’est comme ça que vous reconnaissez un vrai athlète – c’est quelqu’un qui se protège rigoureusement contre les fausses impressions. Reste ferme, même si tu souffres, ne te laisse pas envahir par tes impressions! La lutte est rude, la tâche divine – c’est ainsi que l’on remporte le championnat, la liberté, le bonheur et la sérénité.» Epiktet, entretiens d’enseignement, 2.18.27-28

Être armé. Se protéger des fausses impressions. Restez fermes. Ensuite, pour revenir à la métaphore de la tempête, chaque tempête passe sans laisser de dégâts importants.

Chaque jour, c’est exactement ce que j’ai à faire: être armé. Nous, les francs-maçons, avons une belle image ou symbole. Nous avons une louche qui nous permet de fermer chaque jour les fissures dans notre cœur et de le protéger ainsi contre les influences extérieures. Bien, je l’admets, j’ai mélangé deux symboles pour les non-maçons. Mais cela rend le sens plus tangible.

C’est ainsi que j’essaie chaque jour d’être prêt à me protéger des influences négatives. Même devant ceux que je déclenche moi-même. Avec mes émotions et mes pensées. Malheureusement, je n’y arrive pas toujours. Comme c’est souvent le cas avec le travail sur moi-même : beaucoup de choses sont faites et certaines sont mises en œuvre. Oui, et c’est comme souvent le travail sur moi-même: la seule façon de percevoir cet endroit rugueux de mon cube est la première étape la plus importante pour l’aplati et rendre mon cube un peu meilleur. Aujourd’hui, en tout cas, je serai un peu plus armé face à la tempête de la vie quotidienne. Est-ce que je viens de le reconnaître comme essentiel 😉

Laisser un commentaire